Imprimer

Raffinage du biogaz en carburant pour camions-remorques

 Terix-Envirogaz Raffinage

 

Terix-Envirogaz fournit les équipements et les services d'ingénierie nécessaires à la digestion anaérobie des matières organiques et du raffinage du biogaz. L'approche industrielle robuste de Terix-Envirogaz peut traiter à la fois des biogaz provenant de sites d'enfouissement et d'usine de digestion anaérobie et les transformer en carburant propre à des applications de transport ou pour les injecter dans un réseau gazier. 

 

La solution unique de Terix-Envirogaz  
  • Peut transformer, en une seule étape, le biogaz contaminé en biométhane liquéfié (BML) utilisé par les camions-remorques.
  • Système unique de recouvrement d'énergie réduisant la consommation de 30% et produisant du méthane èa 99.99%
  • Technologie unique d'élimination des inertes (O2, N2) et des siloxanes.
  • Tous les contaminants sont éliminés dans un seul procédé industriel robuste et efficace.

 Terix-Envirogaz Terix-Envirogaz Raffinage


Le raffinage du biogaz
 

Le procédé développé par Terix-Envirogaz transforme les biogaz provenant de sites d'enfouissement ou de digesteurs anaérobie soit en carburant pour camions-remorques ou en gaz naturel pouvant être injecté dans le réseau.

Le procédé permet de traiter tous les contaminants en un seul procédé, est très robuste et minimise la consommation énergétique.

 

tableau gaz

procd kryosol 

     Le procédé se divise en quatre étapes

  1. Une phase de conditionnement ou le biogaz est asséché et les contaminants, tels les BTX (Benzène, Toluène, Xylène) les Siloxanes, C2   -C6 et C6+ sont séparés.
  2. Une phase de compression ou le biogaz est compressé entre 20 et 25 bar.
  3. Une phase de raffinage ou par un procédé d'absorption-désorption utilisant le méthanol refroidi comme liquide.  À cette étape, le CO2 et le H2S sont séparés du biogaz qui devient du biométhane.  Optionnellement, cette phase peut intégrer deux systèmes; un de polissage de CO2 (98% à 99.99% CH) et l'élimination de gaz inertes nécessaires à la production de biométhane liquéfié. 
  4. Une phase de liquéfaction (pour la production de BML) utilisant des procédés cryogéniques de compression-détente d'azote dans une boîte scellée isolée à la perlite.

 

 

      Facteurs clés         Avantages   
  • Unique procédé intgré de transformation de biogaz contaminé en biométhane liquéfié (BML) 
  • Perte de méthane minime (inférieure à 2%)                                                
  • Efficient - Meilleure valeur commerciale du produit                                 
  • Simple - Approche modulaire facile d'installation                                  
  • Peut prendre à la fois des biogaz de digestion anaérobique et de site d'enfouissement 
  • Tous les contaminants enlevés en un procédé intégré
  • Durable - Remplace le carburant fossile pour les applications de transport
  • Robuste - Permet une grande variation de contaminants et de charges
  • Très haute valeur énergétique (98% à 99.99% CH4)
  • Traite les inertes provenant des sites d'enfouissement